NIKE BREAKING 2 : On vous dit Tout !

Le Projet Breaking 2 : Un marathon en moins de 2 heures

Passez sous la barre des 2 heures au Marathon, un rêve qui pourrait bien devenir réalité.

Alors que des études suggèrent que cet exploit ne pourra être réalisé avant des décennies, la marque au légendaire Swoosh, Nike, s’est lancée le défi d’y arriver cette année avec son projet Breaking 2.

Chaque année les meilleurs marathoniens s’efforcent de faire de ce rêve une réalité, repoussant sans cesse le record de temps sur la distance mythique des 42.195 km au plus près des 2 heures, sans jamais y arriver.

Le dernier en date, le Kényan Dennis Kimetto a réalisé le temps de 2h 2min 57s lors du marathon de Berlin en Allemagne le 28 septembre 2014. C’est depuis cette date que les scientifiques de chez Nike se penchent sur le projet, qui a été révélé au grand jour par la marque le 12 décembre 2016. Un défi fou qui va nécessiter de gagner un peu plus de 4,2s sur chaque km par rapport au record du monde.

Ce n’est pas seulement un marathon et un record. C’est une autre façon de voir le sport et ce que l’homme est capable de faire. Une expérience humaine et scientifique qui prouve que le futur est à porté de main et que le seul véritable échec serait de ne pas essayer.

« Le vrai but de courir n’est pas de gagner une course, c’est de tester les limites du cœur humain » – Bill Bowerman, co-fondateur de la marque Nike.

La « Team » Breaking 2

Après une sélection parmi 60 coureurs de la marque, puis 18, Nike a finalement sélectionné 3 athlètes audacieux pour réaliser le défi.

Tête de proue, le Kényan Eliud Kipchoge champion Olympique du Marathon au JO de RIO 2016 (record en 2h 03min 05s) sera accompagné de l’éthiopien Lelisa Desisa (record en 2h 04min 45s) et de l’Erythréen Zersenay Tadese (2h 10min 41s).

breaking2_hero_group

Trois profils différents mais complémentaires :

  • Zersenay Tadese âgé de 34 ans, record man du semi-marathon en 58min 23s et 5 fois champion du monde de la distance va certainement jouer un rôle jusqu’à la mi-parcours. Il peut facilement aider à sortir des premiers 21km en 59min 30s voir en dessous.
  • Lelisa Desisa âgé de 26 ans, c’est lui qui devrait avoir le second rôle. Spécialiste sur l’épreuve du marathon, il devrait pouvoir aider jusqu’au 10 derniers kilomètres.
  • Quand à Eliud Kipchoge, aujourd’hui âgé de 32 ans, et au vu de ses résultats sur ces trois dernières années, il semble être le plus à même de franchir la ligne en 1h 59min et 59s.

Trois athlètes mais aussi des hommes. L’équipementier américain s’est entouré de ses meilleurs experts dans les domaines de la bio-mécanique, du coaching, de la recherche, de la conception, de l’ingénierie, de la nutrition, de la psychologie et de la physiologie du sport.

Ensemble ils forment une combinaison unique d’expertises pour prendre le contrôle de la science et maximiser le potentiel de chaque coureur et leur permettre de tirer profit de chaque foulée.

Où et Quand ?

Ce n’est pas dans un milieu urbain mais dans un univers symbole de vitesse et d’innovation que va se dérouler le record : un circuit automobile.

Après une analyse très fine des caractéristiques environnementales, de l’altitude, de la température et de la pression atmosphérique, c’est en Italie, sur le célèbre Circuit National de Monza que l’équipe en charge du projet s’est arrêté. Une boucle de 2,4km alliant une partie du circuit du Grand Prix et du circuit de la Formule Junior.

circuit-monza-breaking2

Les caractéristiques du lieu :

  • Une température extérieure de 12°C environ durant la saison avec un ciel généralement couvert pour minimiser la chaleur sur les coureurs.
  • Des faibles courants d’air avec des directions peu changeantes grâce aux arbres qui entourent le circuit. (Vitesse moyenne du vent durant la saison : 4,18km/h)
  • Une boucle de 2,4km (17,5 tours) permettant une gestion parfaite de l’hydratation, de la nutrition et des conseils de l’équipe support pour les coureurs.
  • Un circuit à 183m d’altitude, sans aspérité avec des longues courbes, extrêmement plat et roulant encore plus encore que le parcours du marathon de Berlin où ont été réalisés les 6 derniers records du Monde.

En bref, la comparaison des conditions climatiques de ces 6 dernières années sur le circuit de Monza avec les conditions des Marathons les plus rapides de l’histoire a confirmé que le lieu était idéal pour une performance optimale. Cependant, Nike a prévenu que « les conditions de course étant trop éloignées d’une course réelle, le Breaking 2 ne pourrait être homologué comme record du monde ».

La date :

On a la réponse à la question que tout le monde se pose, quand est-ce que le Breaking 2 aura lieu ? De source sûre, la tentative de record aura lieu le 7 mai 2017 tôt le matin. Une date qui devrait réunir toutes les caractéristiques nécessaires à la réalisation du marathon en moins de 2H.

 

Premier test à Monza :

Le 7 mars 2017, Nike a rendu public les premiers essais. Un temps de 59’19 sur semi pour Eliud Kipchoge accompagné de ses partenaires qui n’ont pas réussi à tenir le rythme. Un temps de 59’40 pour Zersenay Tadese le spécialiste sur la distance et 1h2’ pour Lelisa Desisa.

Le champion du monde du Marathon a prouvé qu’il était bien le plus à même à réaliser ce pari fou. « J’étais à 60% aujourd’hui. Le vent a un peu affecté ma performance » a-t-il communiqué à la presse. Le jour J ce n’est pas un mais deux semi-marathons qu’il devra réaliser en moins d’une heure.

Pour la date exacte, il faudra encore attendre. Nike ne l’a pas encore dévoilée et se réserve une marge de manœuvre pour choisir le jour exact afin d’avoir des conditions optimales.  A priori ça sera pour cet été …

En ce qui concerne l’équipement, le Breaking 2 est l’occasion pour la marque de venir bouleverser les codes et de proposer des innovations capables d’élever chaque coureur. On vous dit tout dans un prochain article, à suivre très prochainement.

 

 

Vincent

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*