Gels énergétiques : Tout ce qu’il faut savoir

C’est connu, manger des pâtes ou autres sucres lents est important avant tout effort physique mais ce n’est pas suffisant. Il faut également avoir une alimentation adaptée avant, pendant et après l’effort.

Le cyclisme étant  un sport d’endurance, l’organisme a besoin de différentes sources d’énergie pour pouvoir produire un effort sur le long terme. Ainsi, il est vivement recommandé de s’alimenter toutes les 45min – 1h lors d’une sortie vélo.

Produits à la mode et très pratiques, les gels énergétiques sont très appréciés des cyclistes. Petit tour d’horizon sur ce qu’est un gel énergétique et sur les éléments à prendre en compte lors du choix de ces derniers


Qu’est ce qu’un gel énergétique ?

Un gel énergétique est avant tout un concentré d’énergies (sucres, minéraux vitamines…) facilement assimilable par l’organisme et surtout très pratique à utiliser.
À la différence d’une barre énergétique par exemple, pas besoin de mâcher lors de la prise d’un gel. Ainsi, pas de perte d’énergie due à la mastication, pas d’essoufflement  et moins d’erreurs d’inattention.

La facilité de transport des gels ainsi que l’ouverture facile du produit sont le très gros avantage des gels. Il est également très facile de le jeter dans la nature une fois le contenant vide…N’oubliez donc pas de le remettre dans votre poche une fois vide !

 

De manière générale un gel est à prendre toutes les 45 minutes – 1 heure durant l’activité physique. Notez qu’il est important de bien s’hydrater après (avec de l’eau ou une boisson énergétique qui complétera l’apport en énergie)

Lors d’une course ou d’un gros entrainement, il est conseillé de prendre un gel antioxydant juste avant le départ afin de retarder l’apparition des crampes.

 

Les différents gels énergétiques :

Selon la pratique, la durée de l’effort et les conditions climatiques, les gels énergétiques se déclinent en plusieurs catégories.

  • Gels énergétiques classiques : Apport de glucides, vitamines et minéraux pour soutenir un effort de longue durée.
  • Gels énergétiques liquides : C’est un gel classique avec une texture liquide qui peut être bu, pour une utilisation et absorption encore plus facile.
  •  Les Gels énergétiques antioxydants : Ces gels retardent l’arrivée des crampes par l’apport de glucides, vitamines et minéraux. Ils sont à prendre avant l’effort ou en début de course / entrainement.
  • Gels sports Bio : Ils apportent les principales sources d’énergie avec l’utilisation de produits naturels et bio.
  • Gels énergétiques Boosters : Pour une source d’énergie instantanée avant un effort violent. Très utile en bas d’un col ou avant un sprint
  • Gels sport au sodium : Le sodium assure le maintien de l’équilibre hydrique du corps. Très pratique lorsqu’il fait très chaud.
  • Gels énergétiques à la caféine : Même efficacité que les gels Boost grâce à l’utilisation de caféine. Ces gels peuvent être utiles également lors d’épreuves nocturnes pour accroître votre vigilance et votre concentration.
  • Les gels énergétiques »compote » Ce format de gel possède une texture de compote plus agréable en bouche et plus facile à digérer.
  • Les gommes énergétiques : Gels énergétiques sous forme de bonbons. Idéals pour les personnes préférant les textures solides et souples.

 Les différents gels

Les éléments à prendre en compte

Les gels énergétiques sont présents sous différentes formes et pour différents usages. Le choix d’un gel étant subjectif, il faudra veiller à bien prendre en compte certains éléments lors de son choix tels que :

Le Goût :

Toutes les marques développent de nombreux goûts. Sucrés, salés, mélange de fruits ou bien goût neutre. Là, c’est à vous de voir selon vos goûts et besoins.

Nous préconisons d’avoir un panel de goûts pour ne pas se lasser et être écœuré. Nous vous conseillons également d’essayer de nouveaux goûts ou de nouvelles marques lors de vos entraînements. N’emportez en course que des produits et goûts que vous connaissez et assimilez !

La texture :

Lors de compétitions ou entraînements soutenus il faut privilégier les gels liquides qui ne restent pas trop longtemps en bouche et qui s’assimilent plus rapidement. Pour les personnes souhaitant mâcher ou avoir une texture plus consistante en bouche, les gels classiques ou les gommes conviendront mieux.

Notez qu’il est impératif de s’hydrater après chaque prise de gel.

L’emballage

Très important lorsque l’on ne veut pas rouler avec un sac à dos ou les poches pleines, les gels à usage unique et au petit format (entre 20 et 30gr) sont à privilégier.

Autre aspect à prendre en compte, c’est la facilité à ouvrir le produit.  Selon les marques le système d’ouverture est différent : bout d’emballage à enlever, bouchon refermable ou non. À vous de voir quel système vous convient le mieux.  Veillez néanmoins à ne pas jeter dans la nature le bouchon !

Les gels supérieurs à 50gr sont conçus pour des prises multiples. Très pratiques si vous ne voulez pas avoir plusieurs gels dans la poche, ils sont néanmoins relativement encombrants (ne passent pas sous un cuissard par exemple). Pour une prise multiple, privilégiez un gel refermable, sous peine d’en mettre partout dans la poche ou dans le sac.

Formats gels

Les données nutritionnelles

Sûrement le plus important. L’emballage et le goût sont certes des éléments à prendre en compte mais si vous ne digérez pas le gel ou si celui-ci ne vous apporte pas assez d’énergie ce dernier risque d’être inefficace.

Il faut donc tenir compte du :

Taux de sucre ou indice glycémique : Malto, sirop de glucose, dextrose ou fructose… la liste est longue ! Il faut bien faire la différence entre les sucres rapides (dextrose ou fructose) pour les efforts brefs ou intenses et les sucres lents (malto par exemple) pour les efforts prolongés.

Des minéraux : Pour des épreuves longues ou par forte chaleur, un gel riche en sodium (sel) est à privilégier car ce dernier retardera la déshydratation et les crampes.

Des vitamines : Précieuses pour l’assimilation des sucres, les vitamines (B notamment) doivent donc être présentes. Elles sont également précieuses pour retarder l’apparition des crampes.

Conclusion :

Les gels énergétiques proposent des textures variées, de nombreux goûts ainsi que des effets variés selon leur composition.
Légers, pratiques à utiliser et à assimiler, les gels énergétiques devraient vous accompagner lors de toutes vos sorties.

Nous conseillons également de coupler ces gels avec des boissons énergétiques qui compléteront les apports énergétiques.
Pour les compétiteurs, nous recommandons de tester de nombreux gels lors de vos entrainements (différentes marques, goûts, poids, et composition énergétique) pour opter pour le gel qui aura la meilleure efficacité pour vous lors des vos courses.

Alltricks

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*