Comment bien préparer sa Mégavalanche de la Réunion ?

A l’heure où les stations de ski ouvrent leur domaine et où les Home trainers sont de sortie, nous allons prendre la direction de l’océan Indien où va se dérouler la très célèbre course de la Mégavalanche de la Réunion qui aura lieu du 29 au 30 novembre prochain.

A l’occasion de la 20ème édition de la Méga dont Alltricks sera partenaire majeur, nous nous sommes entretenus avec Mathieu, moniteur MCF sur l’Ile de la Réunion afin qu’il vous livre ses précieux conseils avant d’aborder cette course !

Bonjour Mathieu, avant de nous parler de la Mégavalanche, peux-tu te présenter ?

Salut tout le monde, je m’appelle Mathieu Desserprit j’ai 28 ans, installé sur l’île la réunion depuis plus d’un an et je suis également moniteur MCF.
Je pratique le VTT XC, l’enduro et la route.
Je travaille tous les jours sur les pentes du Maïdo, sur différents circuits et d’autres spots de l’île comme le volcan du piton de la fournaise. Je suis aussi entraineur VTT pour des pilotes qui recherchent à optimiser leur potentiel.

MathieuD

– Mathieu (à gauche) en haut du Maido –

 

Toi qui roules sur le parcours de la Méga plusieurs fois par semaine, peux-tu nous présenter les principales difficultés, les endroits où on peut attaquer et ceux où il faut être prudent ?

La première chose importante est de gérer la première partie où la roche volcanique ne pardonne pas. Il faut rouler sur des oeufs pour ne pas crever bêtement et perdre beaucoup de temps.
On rentre ensuite dans la forêt où de belles marches vous attendent, suivie d’une bosse sur la crête qui peut vite vous mettre dans le rouge. Nous sommes à 2000m d’altitude et le moindre effort pique la gorge !

Une fois la bosse passée, le parcours emprunte une partie plus boisée avec de nombreuses racines et rochers où il faut être très attentif, car on peut vite partir dans le décor.
Attention également à la terre locale (terre miroir) qui porte très bien son nom. Il suffit d’une petite pluie et là, attention le moindre petit coup de frein avant en trop ou un peu trop d’angle et bing, chute assurée…

Après avoir passé le bike parc du Maïdo, vous allez enchaîner avec une partie très rapide avec beaucoup de poussière jusqu’à une route bétonnée. Dans cette partie, et si vous avez de bonnes cuisses, une bonne résistance et encore du jus,  appuyez à bloc sur les pédales et mettez les watts pour gratter quelques places (Attention à quand même bien gérer son effort). Une fois cette partie de pédalage faite, vous plongez dans une belle partie de champs de cannes à sucre avec de multiples virages serrés et des cailloux fuyants. Pour le final je sais que cela fini à Savannah, mais je ne connais pas la trace exacte. Surprise donc !

mega3

– Magnifique vue sur le cirque de Mafate –

 

Comme à l’Alpe D’huez, les concurrents vont-ils s’élancer sur la neige ?

La neige au Maïdo, euh oui pourquoi pas avec quelques rhums, non pas d’inquiétude là-dessus c’est plutôt la pluie qu’il faut prévoir je mettrai plus en garde de bien préparer une tenue chaude au cas où et aussi 2 types de pneumatiques on rentre dans la saison des pluies et la météo peut vite changer.

départ Méga

– Départ d’une vague de qualification –

 

Du coup, j’imagine qu’il faut emmener beaucoup d’eau. Que préconises tu en termes de nutrition et hydratation ?

Il est clair qu’il ne faut pas hésiter à consommer beaucoup d’eau, il faut en amont faire les stocks hydriques pour ne pas avoir de défaillance. Je préconise 3l d’eau par jour, 4 jours avant le début de l’épreuve. A propos de la nutrition selon ce que vous avez l’habitude de faire, je préconise de manger 3h avant le début de l’épreuve mais comme le départ des navettes est très matinal, je conseille de faire les stocks en amont et prendre un gâteau sport le matin pour ne pas trop subir un déjeuner trop copieux qui pourrait vous gêner pendant l’effort.

Le terrain étant cassant et abrasif, quels sont tes conseils côté matos ?

Comme je l’ai dit précédemment, 2 types de pneus (sec et humide), côté protection je recommande fortement le casque intégral, une dorsale, genouillère et coudière, côté sac : chambres à air, pompe ou cartouche de Co2, multi-outils, dérive chaine, attache rapide et de la bonne humeur.

mega1

– Roche volcanique au départ du Maïdo. Attention aux crevaisons ! –

 

L’Île de la Réunion est connue pour ses grands événements (Megavalanche, Diagonale des fous). Qu’y a-t-il de particulier sur cette île ?

L’île donne un terrain de jeu infini avec des décors magiques pour toutes disciplines sportives. Pour les sportifs nature, tu as un sentiment de liberté à chaque pas ou chaque coup de pédale. L’île de la Réunion est unique. C’est la pépite de l’océan Indien.

Quel est l’engouement sur place lors de la Mégavalanche ?

Le VTT ne cesse de prendre de l’ampleur à la Réunion et la Méga, au même titre que le grand Raid rassemble les foules.

Sur les lignes de départ et d’arrivée, il y a toujours beaucoup de monde et beaucoup de bonne humeur. Le réunionnais est quelqu’un de très chaleureux et accueillant, donc n’ayez crainte, il y aura de l’ambiance, de la musique locale et de bonnes odeurs de cuisine créole !
En plus de l’engouement local, le site exceptionnel du Maïdo (lieu de départ de la Méga) offre un terrain de jeu unique pour tous les VTTistes passionnés. Du Maïdo, pour rejoindre la mer, vous avez plus de 2000 m de dénivelé négatif et vous traversez de très nombreux paysages…Je vous laisse imaginer !

Une fois la course terminée, que faut-il impérativement faire à la Réunion ? (pour les chanceux qui prolongent le séjour)

Goûter le rhum tous les jours,

Boire une Dodo bien fraiche après la course,

Manger un rougail saucisse et des caris et se régaler avec des fruits et légumes locaux

Flâner parmi les étals des marchés de Saint Pierre et Saint Paul.

Rando obligatoires !

Faire les 3 cirques (Cilaos, Salazie et Mafate),

Gravir le Piton des Neiges

Monter au Piton de la Fournaise. (Un conseil, partez tôt)

Faire du VTT au volcan (avec Hugues Legros 0692621653 pour tous ceux qui recherchent le piment réunionnais en VTT)

Rouler au bike parc du Maïdo (Allez y le mercredi ou le samedi matin pour perfectionner votre pilotage avec Gregory Maillot).

 

Merci beaucoup Mathieu pour ces précieux conseils et nous te souhaitons une bonne Méga.
Bonne chance également à toutes les personnes qui prendront le départ !

 

Vous souhaitez rouler à nouveau sur l’île après la Méga ou lors de vos prochaines vacances ? N’hésitez pas à contacter Mathieu, moniteur MCF

Mathieu desserprit,

Coordonnées : desserprit.mathieu@gmail.com / 0693506228

En plus de son activité de coach et de mécanicien VTT (spécialiste de l’entretien des fourches et des amortisseurs), Mathieu travaille également pour la société Rando Réunion Passion, qui organise au départ de St Gilles des sorties VTT (transport + location de matériel + encadrement) http://www.vttreunion.com/

Vous êtes basé à Saint Denis de la Réunion ? N’hésitez pas à contacter notre partenaire de montage Espace Cyclo pour vos problèmes mécaniques : http://www.alltricks.fr/partenaires-tricks-lab.php?pays=FR&id_departement=100

 

Mathieu, moniteur MCF à la Réunion

– Mathieu, moniteur MCF à la Réunion –

Alltricks

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*