Voyage en vélo : comment s’équiper ?

Les vacances approchent et votre destination est toute trouvée : cette année vous partez en trekking raid avec votre vélo pour une aventure au contact de la nature. Du sport, de la découverte, l’exploration de coins isolés… une expérience qui vous laissera des souvenirs plein la tête. Pour ce faire, votre périple se doit d’être bien préparé.

Vous partez dans des contrées plus ou moins lointaines et il n’est pas exclu que votre bécane connaisse des petites faiblesses, il faudra alors que vous ayez tout le matériel nécessaire pour réparer sur place, et bien sûr de quoi transporter vos affaires.

Une bonne préparation est donc essentielle pour anticiper les difficultés et vous permettre de profiter pleinement de l’aventure.

Trekking raid

Comment équiper son vélo pour la randonnée

Pour plus de confort

Il existe de nombreux accessoires pour équiper votre vélo, à commencer par le guidon : vous avez la possibilité de mettre un guidon multi-positions aussi appelé « papillon » pour varier les positions, il est très confortable, c’est l’idéal pour les voyages à vélo. Quant à ceux qui préfèrent les cintres plats, il est possible d’ajouter des grips pour plus de confort au niveau des mains.

Avant le départ, pensez à vérifier l’état de vos plaquettes de freins, la chaîne, les câbles, et n’hésitez pas à préparer une cassette plus grande pour être plus à l’aise dans les montées. L’utilisation d’un liquide anti-crevaison en prévention est conseillé, il renforcera l’étanchéité des pneus et rebouchera une éventuelle crevaison tout en roulant. Enfin, prévoyez une selle bien confortable.

Un garde-boue sera apprécié pour sauver vos vêtements et les sacoches des éventuelles projections de boue, et protéger aussi ceux qui sont derrière vous ! Vous pouvez en mettre un à l’avant et un à l’arrière.

Béquille trekking raid

Un antivol est à prévoir si vous voulez visiter un endroit en toute tranquillité ainsi qu’une béquille, indispensable pour maintenir le vélo à l’arrêt avec tout votre paquetage.

L’utilisation d’un rétroviseur est appréciable pour voir ce qu’il se passe derrière sans avoir à se retourner tout le temps, et vous pouvez ajouter une sonnette  pour signaler votre présence.

Pour une bonne signalisation si vous êtes surpris par la nuit, il est important de s’équiper d’un éclairage avant et arrière avec des lampes à fixer sur le cintre du vélo ou sur le casque.

 

Pour le paquetage

Il faudra ensuite penser au paquetage que vous souhaitez emporter, qui sera plus ou moins gros si vous campez ou non. Vous trouverez plusieurs types de sacoches à fixer sur votre vélo notamment parmi les plus grandes marques comme Ortlieb ou Miss Grape :

– le sac de guidon sous forme de sacoche ou de support semi rigide pour transporter un chargement cylindrique (duvet, tente, etc).

– le sac de selle, bien adapté au transport des habits.

– la sacoche de cadre, idéale pour stocker la nourriture et accessoires de cuisine.

– la sacoche de tube pour y mettre votre ravito (produits énergétiques) et les déchets.

– Il est possible d’ajouter un porte bagage pour y mettre d’autres sacoches.

S’il vous manque encore de la place, vous pouvez ajouter des porte-accessoires sur le porte-bidon et la fourche en les fixant avec des sangles, ce qui vous permet de transporter 4 à 5 kilos par rack.

Ne pas oublier les porte-bidons et les bidons (il existe des bidons isothermes, idéal pour les longs trajets).

trekking

 

 

Pour réparer

La crevaison est un petit contretemps dont on se passerait bien mais qui peut arriver à tout moment sur les sentiers caillouteux. Pensez à emmener un kit de réparation avec : bombe anti crevaison, chambre à air, pompe, démonte pneus, rustine, colle… et aussi un dérive chaîne et quelques maillons de chaîne. Une pince multifonctions et un pneu de rechange.

 

Pour s’orienter

Prévoyez un compteur avec ou sans fil, idéalement avec GPS et une fonction navigation pour vous guider et une carte IGN dans une version qui résiste à l’eau et aux déchirures.

 

Equipement du pilote

Le poids est un élément primordial pour le cycliste parti en trekking, il faudra donc choisir des  vêtements légers et adaptés en fonction de la saison. Par temps frais il est conseillé de prévoir des sous couches dans des tissus respirants pour évacuer la transpiration et une veste coupe-vent peu encombrante qu’on peut ranger dans une poche, on ne sait jamais ce que le temps nous réserve ! On privilégiera un cuissard avec une peau de chamois bien épaisse en prévision des longues heures passées sur la selle.

Pour compléter l’équipement vous aurez besoin d’un casque, de gants pour protéger vos mains et de  lunettes ou d’un masque pour protéger vos yeux des projections.

Trekking raid bois

Pharmacie et intendance

N’oubliez pas de prévoir une pharmacie avec tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour traiter vos éventuelles blessures (on est jamais à l’abri d’une chute !) comme du désinfectant, des pansements mais aussi de quoi traiter les douleurs, la diarrhée… Pensez à emporter des pastilles pour purifier l’eau, un savon multi usages biodégradable, de l’anti moustique, du sérum physiologique pour rincer les yeux et le nez, une pince à épiler pour enlever les échardes, des petits ciseaux, un sifflet, de la crème solaire et une couverture de survie.

Pour finir, vous devrez emmener tout ce qu’il vous faudra pour cuisiner : un réchaud, une mug, une casserole… et des vivres en essayant de réduire au maximum les quantités (prévoyez par exemple des bouillons cube de légumes pour faire cuire les pâtes, vous gardez ainsi l’eau pour une bonne soupe).

pause trekking raid

Il va sans dire que l’équipement vélo pour un trekking raid est assez volumineux et qu’il convient de l’essayer avant de partir, idéalement sur une sortie longue pour tester le paquetage et la tenue. Vous verrez alors si tout tient comme il faut et vous serez fin prêt pour le trekking raid. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon ride !

 

Un des membres du staff Alltricks pratique régulièrement le trekking raid, voici une vidéo qui illustre bien la magie de ce type d’aventure :

 

Charlotte

Charlotte, rédactrice web Alltricks et passionnée de triathlon

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*