Euro Bike 2016 – Les dernières tendances Vélos

Le salon EURO BIKE, qui est devenu incontournable dans le monde du vélo, se tiendra cette année du mercredi 31 août au dimanche 4 septembre 2016 à FRIEDRICHSHAFEN en Allemagne.

 

Quelques nouveautés sont prévues par rapport à l’Euro bike 2015 : jusqu’à présent, la veille du salon était consacrée aux essais de vélo et matériel. Cette journée sera désormais intégrée au salon et durera de son ouverture à sa clôture.

Les mercredis, jeudis et vendredis seront réservés uniquement aux professionnels ; les samedis et dimanches seront accessibles au grand public.

Quelques chiffres témoignent de l’importance de ce salon.

Voici ceux concernant l’édition 2015 de l’Eurobike :

  • 45 870 visiteurs professionnels de 103 nationalités ;
  • 1766 journalistes de 39 pays ;
  • 20 730 visiteurs lors de la journée grand public ;
  • Plus de 300 premières mondiales annoncées.

Le marché du vélo s’annonce bien pour les années à venir.

En effet, les évolutions technologiques, le développement du vélo électrique, les politiques environnementales sont des facteurs qui contribuent à la bonne santé de la filière et c’est ce qu’on peut ressentir au salon.

 

Ce salon a fait apparaître les grandes tendances attendues pour l’année 2016, comme :

  • Le vélo à assistance électrique (VAE) sera une des tendances 2016 et bien plus même. Drainant un nouveau segment de clientèle, notamment dans le domaine du VTT, certains voient le vélo électrique comme le remplaçant du vélo classique et de la moto ! Il est même imaginable que dans une dizaine d’années la grande majorité des VTT soit pourvue d’un moteur électrique.

 

VTT Electrique Haibike

 

  • Le développement des « Gravelbikes», (traductions littérale vélos de gravier) apparus aux Etats-Unis, sortes de vélos hybrides à mi-chemin entre un VTT et un vélo de route. En quelque sorte c’est un vélo de cyclo-cross sur vitaminé ! Le Gravel Bike permet d’emprunter des itinéraires très variés : chemins, routes forestières, singles tracks … et portions de bitume. Nul doute que le Gravelbike va en séduire plus d’un.

Gravel Bike Trek Crockett

 

 

  • L’adaptation du frein à disques (qui existe déjà sur les VTT) aux vélos de route. Les premiers tests ont eu lieu cette année dans le peloton cycliste professionnel et ces tests devraient se poursuivre en 2016.

 

Disque Vélo de Route

 

 

  • L’allègement des vélos va commencer à atteindre ses limites : les constructeurs ont déjà fait beaucoup concernant l’allègement des vélos tout en augmentant leur rigidité. Les vélos de course de 6 kg ne sont plus rares et le constructeur de cycles MERIDA a même présenté à l’Eurobike 2015 son nouveau modèle « Scultura 900 LTD » qui ne pèse que 4,6 kg. Lorsque l’on sait que l’Association Mondiale de Cyclisme de compétition interdit en course les vélos de moins de 6,7 kg on imagine que les constructeurs vont maintenant axer leur recherche sur un meilleur confort plutôt que sur l’allègement de leurs montures…

 

 

  • Des pneus plus larges pour plus de confort. Alors qu’aujourd’hui la majorité des vélos de route est équipée de pneus de 23mm de largeur, la tendance 2016 est à la commercialisation de pneus de 25mm de largeur. De nombreux cadres et fourches sont prévus pour des pneus allant jusqu’à 28mm de largeur. On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas beaucoup de différence de rendement entre ces différentes largeurs de pneus et que, en revanche, le confort du cycliste s’en trouvait amélioré.
    Cette tendance est la même pour le VTT où certains modèles de VTT sortent en version 27.5+ et 29+.

29+ Trek Stache 5 Mint

 

 

  • Développement des vélos connectés et applications multimédias.

Gamin Edge 520 Strava

 

 

En conclusion, l’Eurobike 2015 s’est déroulé dans un climat optimiste ; le monde du vélo a encore de beau jours devant lui. Le dynamisme de ses différents acteurs, producteurs et cyclistes, ne s’essouffle pas.

 

 

 

Alltricks

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*