Les 24H VTT de Cergy pour Adrien et Philippe du staff Alltricks !

Philippe et Adrien du Staff Alltricks et leur équipe Team Azboub ont remporté les 24h VTT de Cergy par équipe de 4.

Le 30 août à 14h était donné le coup d’envoi des 24h VTT de Cergy sur un des circuits d’endurance VTT les plus reconnus en France, situé dans le 95 en région parisienne.
Les 24h 2014 c’est près de 1300 coureurs répartis en plusieurs catégories : Solo, Equipe de 2, Equipe de 3, Equipe de 4, Equipe de 5 et Equipe de 6.

Philippe et Adrien, Chefs Produits VTT chez Alltricks, et leur équipe ont participé à cette course en équipe de 4 et l’ont remporté !

Retour sur cette course avec Philippe :

Pour débuter Philippe, peux-tu nous présenter les membres de ton équipe et le circuit ?

Nous étions donc 4 coureurs de niveau très homogène, provenant tous les 4 du même club, l’AC Boulogne Billancourt (ACBB) dans le département des Hauts de Seine en région parisienne.
D’abord Alexandre Nowacki spécialiste des courses VTT XC où il faut de la cylindrée et un mental d’acier, c’est un très bon rouleur.
Ensuite, Mathieu Bieloff qui affiche la plus belle progression du club cette année, toujours en XC, gabarit léger mais polyvalent avec de fortes aptitudes pour les ascensions.
Enfin, Adrien Diez compétiteur de XC évoluant en coupe de France Open, c’est le grimpeur de l’équipe, un vrai chamois et c’est un copain de longue date devenu aussi collègue de travail chez Alltricks depuis 2 bonnes années maintenant.

Nous portions les couleurs de notre club qui nous aide à évoluer en fonction des moyens mis à sa disposition tout au long de l’année.

Le circuit est assez plat : 60m de D+ au tour sur 7,8km c’est peu, surtout pour nos grimpeurs.
Après un repérage d’avant course, nous avons constaté un tracé très roulant sur la première partie avec pour seule ascencion, la fameuse “bosse à Juju”, qui se monte en injection sur 30-40 sec. La suite du tracé est plutôt ludique,  il devient très amusant en sous bois avec des longues enfilades de virages, une petite répétition de 2 “coup d’cul” comme on dit dans le jargon et avec en prime la traversée des zones de stands pour finir.

14h départ de la course, comment cela se passe t-il ?

A 14h le départ fut donné, Mathieu prit la responsabilité, après les 700m de course à pieds, de nous placer et de nous lancer dans ce peloton de 283 équipes.
Il enfourcha son vélo sans encombre et nous avons amorcé la course dans les 20 premières équipes.

Cergy le départ

Comment sont donnés les relais et combien en avez-vous fait au total ?

Chaque équipe est libre de gérer ses relais comme elle le souhaite, les coureurs doivent se faire passer une puce dans les stands.
Pour nous c’est simple, le jour on change à chaque tour, ça permet de rester frais, de tout donner sur 1 seul tour et de connaitre sa gestion d’effort au mieux, ça permet aussi d’être régulier.
La nuit, on se divise, ca permet de pouvoir dormir un peu et de se libérer d’une partie de la fatigue.
Une fois le jour revenu, on reprend le rythme du début, poignée dans l’angle…
Nous avons par ailleurs décidé de placer la puce de chronométrage dans un bidon que nous nous sommes passé à chaque relais pour grappiller de précieuses secondes tout au long de ces 24h.

Une fois le départ et le premier tour géré par Mathieu, j’ai pris le 2e relais, Alexandre le 3e et Adrien le 4e.
Nous avons changé à chaque tour, ce qui représente pour cette première partie de course entre 17mn05 et 17mn45 pour nous quatre (Eh oui, nous sommes nous même extrêmement surpris par notre niveau d’homogénéité sur ces premières heures).
Nous avons très vite été dans les 10 premières équipes scratch, roues dans roues avec 2 autres équipes de 4 à la lutte pour la victoire, et ce, dès la 1ere heure de course !
Assez rapidement nous étions plus que deux équipes à la lutte, puis prenions les commandes en douceur au fil des tours en prenant 20 secondes par 20 secondes
A la tombée de la nuit, nous avons capitalisé 11mn d’avance sur les seconds, cela peu paraître important mais c’est si peu sur ce type de course.
Nous avions pour objectif de prendre 1 Tour d’avance durant la nuit car nous savions que l’équipe adverse (pour les côtoyer en partie durant la saison) était plutôt redoutable.

La nuit tombant, nous avons donc appliqué une stratégie différente au niveau de l’organisation des relais.
Alexandre et Mathieu commençant à fatiguer, nous avons alors divisé l’équipe en 2 pour pouvoir dormir environ 1h.
Pour cela, Adrien et moi avons continué de se relayer tour à tour, 3 fois de suite avant de passer le relais à Alexandre et Mathieu afin que nous puissions aussi dormir à notre tour.
Une fois cette “coupure” d’1h effectuée, nous avons fait quelques petites siestes supplémentaires en fin de nuit car c’était vraiment devenu difficile, impossible pour nous de garder le rythme.

Mais a force de persévérance et de régularité, nous avons enfin pu prendre 1 tour à nos féroces adversaires en milieu de matinée, puis avons continué de jouer coudes à coudes quelques heures avant le passage victorieux sur la ligne avec 1 Tour et 5mn d’avance.
Course parfaite, sans pépin mécanique, sans problème quelconque, le top.

Philippe

Philippe dans ses oeuvres

Quels ont été les moments forts de cette course ?

L’euphorie d’être tous les quatre dans un mouchoir de poche sur les temps au tour.
La prise de commande du classement par équipe de 4 dès le samedi après midi.
La nuit très difficile que nous avons partagé ou nous nous sommes serrés les coudes pour ne rien lâcher.
La relance de rythme le dimanche matin entre Mathieu et moi, abaissant chacun nos temps au tour à chaque relais, comme un défi qui sert à l’équipe et qui nous montre que même après 20h de course pour 1h de sommeil, notre corps à des ressources inespérées et peu rester performant.
Monter sur la plus haute marche du podium, tous les quatre, sous les mêmes couleurs et après avoir franchement partagé de très bons moments de rigolades et de complicité.

Personnellement comment as-tu vécu cette course ?

J’ai toujours aimé ce type d’épreuves.
Cela met en avant d’autres aspects de notre sport comme la stratégie, la cohésion de groupe et la régularité que nous n’avons pas sur les XC courts.
J’ai d’ailleurs déjà participé à plusieurs épreuves de ce type, mais toujours en équipe de 6, comme les 24h du Lambon (79), les 24h de Nouzilly (37), 24h Of Finale Ligure (Italie) sans compter les nombreux 3h, 4h et 6h VTT par équipe de 2.
Pour un pilote qui avait déjà pas mal “baroudé” dans ce domaine, les 24h de Cergy m’ont fait découvrir la gestion à 4 pilotes, bien plus éprouvante qu’à 6 et une épreuve dont l’organisation à le succès qu’elle mérite, franchement, un grand bravo aux 60 bénévoles et aux principaux organisateurs.

Côté matériel, pour quel développement avais tu opté ?

Côté matos, rien d’extraordinaire, j’utilise le même VTT 29’’ que sur les manches de XC.
Pour la nuit, nous optons pour 1 ou 2 éclairages selon le circuit.
1 petite lampe compacte de 1800lm sur le guidon suffira pour moi car le circuit n’est pas très compliqué.
Lorsque c’est le cas, comme en Italie par exemple, j’ajoute idéalement une seconde lampe sur le casque de même puissance, le top dans les épingles très serrées et les petits sauts dans les passages pierreux.
Niveau braquet, je roule en monoplateau 34 dents et en cassette 11V 10-42 SRAM.

Au final, ton équipe termine septième au scratch et premier par équipe de 4.
J’imagine que tu es très satisfait ?

En effet, nous avions la victoire par équipe de 4 comme objectif et si possible un top 10 au général, avec ce résultat final et la manière dont nous avons atteint notre objectif, nous sommes tous les quatre évidemment très heureux.
En plus des très bons moments partagés avec mes coéquipiers et copains, mes chronos abattus tout au long de la course me permettent d’être confiant pour les échéances de fin de saison.

Adrien Cargy

Adrien concentré et appliqué

Pour finir peux- tu nous donner les chiffres clés de ta course

Equipe :
76 Tours en 23h50
593km à 24,9km/h de moyenne…

Ma course :
Mon meilleur tour en course (Tour n°10) à 27,47Km/h de moyenne :
http://www.strava.com/activities/187935171

2 pleins saladiers de salade de pattes
4 gels énergétiques
5 bidons de boisson énergétique
1 paquet de gâteaux déjeuner
2 paquets de galettes de riz
2 cakes salés
1 gâteau sport maison
4 packs d’eau plate
1 pack d’eau pétillante
3 cuissards
2 maillots
1 home trainer

Mais surtout 3 top coéquipiers !

Alltricks

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*