Stride : le premier Bike Park Indoor en France !

Stride : un gigantesque Bike Park indoor

Stride, le Bike Park Indoor le plus grand d’Europe a ouvert ses portes le 10 septembre dernier. Situé dans l’ancienne gare marchande de Strasbourg, il occupe une surface de 12.000 m² et offre aux vététistes un terrain de jeu grandiose tout en intérieur.

Stride est la contraction de « Strasbourg » et de « ride » mais traduit aussi l’idée de se dépasser en anglais.

Ses créateurs l’ont construit dans le but de promouvoir la pratique du VTT dans un espace sécurisé et faire en sorte que les riders retrouvent les mêmes sensations qu’en nature peu importe les conditions météorologiques.

Le Bike Park est composé de différentes pistes qui fonctionnent comme les pistes de ski avec un système de couleurs bleu, rouge, noir pour définir le niveau et des constructions en bois non traité pour le respect de l’environnement.

On retrouve 6 zones différentes qui permettent la pratique de plusieurs disciplines et de satisfaire tous les âges et tous les niveaux :

  • Le Mini Stride : un espace pour les tout petits où ils peuvent profiter d’un ride sur des draisiennes.
  • Un circuit d’initiation pour les débutants qui englobe la totalité du complexe mais à un niveau de difficulté moindre.
  • Une piste de crosscountry en bois de près de 1,4 km pour les plus expérimentés avec différents niveaux de difficulté.
  • Un Pumptrack avec 500 mètres de bosses et de virages serrés.
  • Une zone pour les amateurs de Park et de Street, qu’ils soient en BMX ou en VTT ils peuvent réaliser leurs figures avec atterrissage dans un bac en mousse.
  • Une zone de maniabilité pour travailler l’équilibre et la technique en vélo.

stride-bike-park

Les créateurs nous expliquent tout sur leur projet

Pour comprendre le projet dans son ensemble et en savoir plus sur son élaboration, Alexis du staff Alltricks a rencontré Gilles Andres et Laurent Wintermantel, les créateurs du Stride Bike Park avec Géraldine Strub, voici leur retour :

  1. Comment vous est venue l’idée de construire un Bikepark Indoor ?

L’idée est venue d’un brainstorming entre les trois créateurs : Gilles, Laurent et Géraldine Strub sa compagne. Ce n’était pas prévu au départ mais Laurent s’est joint à la réunion de travail et a donné ses idées sur des projets professionnels qu’il avait en dehors de son métier de prof d’EPS et c’est comme ça qu’est née l’idée d’un Park couvert.

  1. Quels parcs vous ont inspiré ?

L’idée du park indoor tel qu’il est conçu vient des Etats Unis et du travail de recherche que nous avons fait autour. Il est inspiré des bikeparks nord-américains que nous sommes allé visiter comme le célèbre Joy-Ride 150 à Toronto, le Cranks à Syracuse (qui a fermé depuis) et le Ray’s Indoor conçu par l’inventeur du concept à Cleveland et Milwaukee il y a 10 ans.

  1. Qu’est-ce qui différencie le Stride Bike Park des bike parks existants ?

C’est le seul en France de ce type et c’est le plus grand d’Europe avec 12.000 m² exploités. Il en existe un en Hollande de 6000 m², quelque uns en Angleterre et à Zurich mais ce sont de petits parcs indoor, plutôt des skate parks ou bike parks. En ce qui concerne les Pump tracks indoor, à part à Zurich y il n’y en a pas d’autres, en tout cas pas d’autres avec des zones de maniabilité comme ici, on n’en a pas vu ailleurs. Le parcours indoor de cross-country fait 1,3 km avec une variante en rouge donc de la distance en plus.

piste-bois-stride

  1. Est-ce que vous vous êtes appuyé sur des partenaires, associations ou institutions pour mener à bien le projet ?

Oui, il aurait été impossible de mener ce projet à bien sans les partenaires. La région d’Alsace a été notre premier partenaire, elle nous a tout de suite suivis et permis de toucher une subvention importante. Ensuite nous avons de nombreux partenaires  équipementiers comme Canyon, Subrosa, Kali. Pour la partie communication c’est Vojo magazine avec Paul Humbert qui a tout de suite été emballé par le projet et nous a suivis dès le départ.

  1. Combien de temps a pris la construction ? Avez-vous rencontré des difficultés au moment de démarrer / réaliser ce projet ?

La construction a commencé fin décembre 2015 pour tout déblayer puis les travaux ont commencé en février avec les pump track, les infrastructures en bois, la piste de cross-country, les séparations… Concrètement cela a duré du 20 février au 20 août.

Nous n’avons pas rencontré de réelles difficultés, c’était surtout long et contraignant avant la construction pour trouver un bâtiment qui corresponde, trouver les partenaires et un financement, convaincre les banques de mener à bien un tel projet, s’occuper de toutes les démarches administratives pour l’obtention d’un permis, la clarification d’une zone pour recevoir du public…

  1. Quel est le retour des clients après deux mois d’ouverture ?

Le retour des clients est ultra positif, nous n’avons eu que 2-3 commentaires négatifs sur le prix comme quoi c’était trop cher. Dans ce cas, c’est que le concept n’est pas compris : le bike park indoor a été conçu comme un loisir familial pour y passer du temps, la journée ou une grosse demi-journée et ceux qui trouvent le tarif trop élevé sont ceux qui sont venus pour faire une heure de vélo. C’est sûr que pour une heure de vélo l’entrée à 19 euros + 25 euros pour la location du vélo ça peut paraître cher, ce qu’il faut savoir c’est que le vélo vaut 4500 euros.

Nous allons peut-être développer ce type d’offre pour venir rouler sur une heure par la suite mais ce n’est pas prévu pour l’instant. L’ensemble des gens qui découvrent le park sont très contents : des garçons et filles qui viennent de toute la France, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse et qui sortent avec la banane et nous remercient, c’est très gratifiant.

Le Stride Bike Park est promis à un bel avenir et c’est tout ce que nous lui souhaitons ! N’hésitez plus et, si ce n’est pas encore fait, partez à la découverte du plus grand Bike Park Indoor d’Europe, vous ne serez pas déçu !

Crédits photo : Paul Humbert – Vojomag

Retrouvez la visite du Stride en caméra embarquée :

 banniere-abo-news_banniere

Charlotte

Charlotte, rédactrice web Alltricks et passionnée de triathlon

2 Commentaires

  1. Avatar
    Paul décembre 06, 2016

    Bonjour Charlotte,

    Les photos sont à créditer : « Paul Humbert – Vojomag » et non « Tourisme Alsace ».

    merci d’avance

    Répondre
    • Avatar
      Charlotte décembre 06, 2016

      Merci pour votre vigilance, la modification a été faite 😉

      Répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*

 

Tu veux ne rien manquer de l'actu du blog ? On a la solution avec notre newsletter mensuelle !