VTT électrique: découvrez le VTT autrement !

Du vélo pour tous avec le VTT électrique

Le VTT à assistance électrique (VTTAE), dont les premiers « ancêtres » sont apparus dans les années 1930 avant de tomber dans l’oubli, est en plein essor actuellement, notamment grâce aux  progrès technologiques dont ils bénéficient.

Sur le papier, le concept est simple : le VTT électrique est un VTT classique équipé d’un moteur auxiliaire et d’une batterie rechargeable.

Aujourd’hui, la batterie Lithium (il en existe différents modèles) pèse environ 3 kilos et a supplantée les batteries plomb ou nickel bien plus lourdes (une batterie plomb pesait environ 13 kilos…).

Une amplification du mouvement plutôt qu’une assistance pure

Il s’agit bien d’une aide sur un VTTAE, cependant il faut que vous pédalez pour déclencher cette assistance qui permet d’amplifier votre effort.

Le moteur, alimenté par la batterie, amplifie donc le mouvement du pédalier. Cette assistance couplée au pédalage se coupe dès que la vitesse dépasse les 25kmh (réglementation Européenne).

Les VTT électriques pouvant dépasser cette vitesse ne sont plus assimilés à des vélos mais à des cyclomoteurs au sens du Code de la Route, et doivent en supporter les contraintes (casque de moto, immatriculation, assurance obligatoire).

Les vélos proposent en général de 3 à 6 niveaux d’assistance que l’utilisateur sélectionne grâce à une console de bord en fonction de la difficulté du parcours. La gestion de la batterie devient alors un vrai enjeu lors d’une longue randonnée. La batterie est placée sous la selle ou sur le porte-bagages.

Quant au moteur, il peut être inséré dans l’une des roues, ou mieux (car meilleur équilibre du vélo) au niveau du boitier de pédalier.

Pour l’anecdote, sur certains vélos de compétition haut de gamme, un moteur miniaturisé peut être caché dans le cadre et donc invisible ; ce qui explique que dans de grandes compétitions cyclistes telles que le Tour de France, notamment à l’arrivée de la 18° étape du Tour de France 2015, les vélos des coureurs ont été contrôlés pour détecter d’éventuelles tricheries mécaniques. Les contrôleurs ont démonté les pédaliers et inspecté l’intérieur des tubes avec une caméra.

 

 

La croissance des VTT électriques en Europe

Bien loin du nombre de vélos électriques vendus en Chine, 32 millions en 2013, les ventes en Europe commencent à décoller avec 1.2 million de vélos électriques vendus en Europe en 2013 dont 56 000 en France.

En 2014, le marché du VAE a augmenté de 37% en France pour atteindre 77 500 unités vendues et un certain nombre de villes ou régions subventionnent sous conditions l’achat de ce moyen de locomotion « propre ».

Les avantages du VTT électriques sont nombreux

Le VTT électrique permet aux personnes n’ayant pas les aptitudes physiques pour pratiquer le VTT de s’adonner aux joies des randonnées tout terrain.

Le VTT électrique leur ouvre de nouvelles perspectives et la découverte de nouveaux spots. En semaine, de plus en plus nombreux sont ceux qui se rendent à leur travail en VTT électrique. Le VTT électrique peut donc vous être utile en semaine pour vous rendre au travail et agréable le week-end pour vous balader.

 

Pour résumer, voici les critères à prendre en compte lors du choix de votre VTTAE (outre les critères de choix d’un VTT classique) :

  • l’autonomie,
  • la puissance du moteur,
  • le poids
  • le type de moteur / technologie

 

VTT électrique Haibike

 

Découvrez sur alltricks.fr un large choix de VTT mais aussi de vélos électriques pour la ville et la campagne parmi les plus grandes marques comme Trek, Haibike, Cube, Gitane etc. A noter que l’achat d’un vélo électrique peut faire l’objet suivant votre commune d’une subvention VAE pour vous accompagner dans votre investissement.

banniere-abo-news_banniere

Alltricks

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*