VTT Trial : découvrez le vélo Trial, une discipline spectaculaire

Le vélo Trial, une discipline du VTT à part entière

Le VTT Trial est une discipline reconnue du VTT qui dépend donc des fédérations et règlements officiels tels que l’UCI, la FFC et l’Ufolep, au même titre que le cross-country, la descente, le cross-country Eliminator, l’Enduro…

Dérivé de la moto trial (née dans les années 60), le vélo trial est une discipline assez jeune, apparue au début des années 90 en Espagne où les champions de moto ont commencé à pratiquer sur des petits vélos pour améliorer leur technique. Rapidement importé en France, ces 2 pays sont aujourd’hui les leaders de la discipline.

Le principe de base est simple : il faut franchir des obstacles naturels (rochers, troncs d’arbres, dévers,…) ou artificiels (buses, cascades d’eau, voitures…) sans poser le pied à terre.
A noter que les obstacles artificiels sont de plus en plus utilisés sur les compétitions car ils permettent aux organisateurs d’amener le trial en centre-ville et assurer le spectacle !

 

Les compétitions de VTT Trial en France

Si le principe du trial est simple au premier abord, le règlement des compétitions est plus compliqué à comprendre pour le spectateur non initié.

Tentons d’éclaircir les choses : une compétition est un ensemble de 6 zones (1 tour) reliées par une interzone à parcourir 3 fois (donc 3 tour de 6 zones, ce qui fait un total de 18 zones à faire pour une compétition classique de trial).
A savoir qu’une zone comporte en général 4 à 5 difficultés, à la fin d’une compétition ça commence donc à faire pas mal d’obstacles de franchis !

Celui qui l’emporte est le pilote qui a fait le moins d’erreurs sur les 18 zones (le moins de point au total), selon le barème de pénalités suivant:

• 1 pied = 1 point
• 3 pieds ou 4 pieds = 3 points
• 5 pieds ou échec (chute, 2 pieds au sol simultanément, …) = 5 points

Le VTT Trial en compétition requiert donc de l’équilibre, de l’explosivité et de l’endurance. Les meilleurs pilotes Elites sont des sportifs de haut niveau capable d’allier la technique, le physique et le mental.

La FFC intègre totalement le trial à son programme de courses nationales en couplant les manches de Coupe de France et de Championnat de France avec les autres disciplines du VTT.

Le niveau de ces compétitions en France est très élevé puisque les meilleurs trialistes sont Français (7 français dans le top 10 mondial !). Il n’est pas rare de croiser des pilotes Elites étrangers sur les manches Françaises qui viennent s’entrainer pour les Coupes du monde. D’ailleurs, une finale de Championnat de France est du même niveau qu’une finale de coupe du Monde !

 

 Exemple de déroulement d’une compétition de VTT Trial / Finale Coupe du Monde UCI Genève 2012

  

VTT Trial et vélo Trial, des vélos très spécifiques

Pour pouvoir franchir tous les obstacles d’une compétition, l’idéal est d’avoir un vélo adapté à cette discipline.

Le premier choix à faire pour choisir son vélo de trial est la taille des roues.
En effet il existe 2 types de vélos: le vélo trial avec des roues de 20 pouces, comme en BMX. Ce type de vélos est très répandue en Espagne et à l’étranger.
Et le VTT Trial; comme son nom l’indique, reprend les standards du VTT avec des roues de 26 pouces. C’est en France que cette taille de vélo est la plus utilisée pour des raisons « historiques ».

Dans les 2 cas, les vélos et VTT Trial sont très spécifiques et bien souvent ces vélos ne servent qu’à faire du trial.

Première grande spécificité : il n’y a pas de selle ! Il faut toujours être debout !
Les autres spécificités du vélo trial sont moins frappantes que la selle, à savoir :
– le freinage avec l’utilisation de freins à patins hydrauliques (Freins Magura HS33 Trial),
– les pneus avec une gomme très tendres et des sections larges,
– un poste de pilotage rehaussé avec un guidon large,
– single speed avec un développement très petit (18*15).

Ensuite, il y a plusieurs petites astuces afin de rendre son vélo de trial plus performant, comme:
– les pneus sous gonflés (de 0.9 à 1.2 bar) pour avoir une adhérence et un rebond maximum.
– le freinage: les pilotes n’hésitent pas à meuler les jantes pour avoir plus de mordant avec des patins très tendres. Certains pilotes remplacent aussi l’huile du système hydraulique des freins par de l’eau déminéralisée afin d’avoir un retour de levier beaucoup plus rapide et réactif !

Malgré toutes ces spécificités, certaines pièces sont standards, comme les mythiques freins Magura HS 33, ou les Continental Trail king et Mountain King qui sont réputés en trial pour leur rapport poids/rebond exceptionnel, ou encore les pièces d’usure courante (chaînes, chambre à air light, poignées mousses ; visserie titane …). D’ailleurs vous pourrez retrouver ces pièces VTT sur notre site Alltricks.

 

 

Une discipline spectaculaire !

Le VTT Trial en compétition reste encore très confidentiel, cependant il n’est pas rare de voir des shows de VTT Trial sur de grands événements mondiaux comme le Tour De France, Le Roc d’Azur, le salon Euro Bike… puisque cette discipline se prête bien aux démonstrations de par son aspect spectaculaire.

En plus des shows, depuis peu, ont voient des vidéos de vélo trial se propager sur des plateformes vidéos comme Youtube. C’est même devenu une très bonne reconversion pour d’anciens pilotes.
Le grand phénomène de ce genre de vidéos est Danny Macaskill, véritable star du web qui a plus de vues que certains acteurs ou chanteurs !

Chez Alltricks nous apprécions cette discipline, et il y a même 2 riders du staff qui pratiquent très régulièrement cette discipline sur de nombreuses compétitions et shows.

 

 

 

Alltricks

0 Commentaires

Pas de commentaires...

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Ecrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*